ESAL
Connexion

ÉSAL — site de Metz
1, rue de la citadelle
57000 Metz
03.87.39.61.30
metz@esalorraine.fr
ESALESAL

Conférence de Giulia Andreani

Mardi 22 mars
10h
Amphithéâtre

 

// VESTEM MUTO //
 
« Dans les toiles qu’elle réalise, Giulia Andreani explore les traces de cette prise de pouvoir, du cliché de l’infirmière à ces courageuses employées dans les chemins de fer, mais toujours interdites de pantalon (…) [elle fouille] la question du genre, tabou que la guerre a commencé à faire tomber »
 
Emmanuelle Lequeux, 2014
La guerre de 14/18 vue par les artistes contemporains

// HISTOIRE DES POUVOIRS //
 
« Giulia Andreani travaille sur l’apparition, la persistance, la nostalgie, la mort aussi, et La Chambre claire a été pour elle une invite et un défi permanent à créer son
propre univers. Elle capture le « ça a été », le détourne et le peint : dans ces frontières bleutées, elle crée des émergences fantomatiques, des résurgences d’histoire
officielle(…) Face à ses tableaux, la mémoire peine à se frayer un chemin jusqu’à la surface de la conscience, on tente malaisément de s’approcher de la réalité de ses
sujets, s’appuyant vainement sur ses titres détournés, et on reste entre deux mondes, en suspens au milieu de ses images »

Marc Lenot, 2012
Slickers n°4

// HISTORIA[E] //

« Giulia Andreani utilise une peinture acrylique très diluée, qu’elle applique presque comme de l’aquarelle sur une toile de coton, recherchant à la fois les effets de matières, d’ombres, de coulures et un effacement permanent. Ces images sont réalisées comme des monochromes, avec une seule teinte : le gris de Payne, qui est un mélange de noir, rouge et bleu, créant une teinte très particulière, entre le chaud et le froid ; une teinte un peu magnétique qui n’est d’ailleurs pas sans évoquer le côté miroité des anciens daguerréotypes et des vieilles photos »

Léa Bismuth, 2012
57e Salon de Montrouge