ESAL
Connexion

ÉSAL — site de Metz
1, rue de la citadelle
57000 Metz
03.87.39.61.30
metz@esalorraine.fr
ESALESALESAL

Courts : projection des courts métrages de l’atelier Cinéma


Projection des courts métrages de l’atelier Cinéma

Le 13 juin à 20h

Cinéma KLUB – Metz

L’École Supérieure d’Art de Lorraine invite le public à se joindre à la projection annuelle de l’atelier Cinéma. Depuis plus de dix ans, notre établissement affirme la part narrative de sa pédagogie en organisant cet événement réunissant plusieurs centaines de spectateurs. La diversité des films projetés cette année signale la maturité d’un atelier qui propose aux étudiants de la deuxième à la cinquième année de s’approprier la création cinématographique, depuis la conception d’un projet jusqu’au tirage de la copie finale.

« Trésor sur la côte » d’Agathe Rousseau est un projet remarquable. Produit sur deux ans, cet ambitieux film d’animation a pu voir le jour grâce aux nombreuses collaborations qui se sont nouées autour de lui. Trois étudiants se sont associés pour l’animer à la main, cinq comédiens ont prêté leur voix aux personnages et des étudiants du pôle musique de l’ESAL ont conçu sa musique originale.

Dans « Nos Pères », Emilie Thomas observe avec une infinie délicatesse sa propre fratrie, issue de plusieurs mariages. Frères et sœurs se parlent, unis autour de figures en creux, les pères de chacun, et d’une présence rayonnante, leur mère à tous.

« Le manque » de Sacha Leclerc, « Le Monstre » de Tingting Wei et « Ou en bateau à voiles » d’Augustin Rémy-Palisson ont en commun d’être des films de fiction dans lesquels leurs auteurs se mettent eux-mêmes en scène. Entre scénario et inspiration personnelle, ils s’écartent du réel mais documentent néanmoins le rapport au monde de leurs auteurs.

Par-delà leurs spécificités, ces dix films interrogent des sujets forts avec une finesse et un courage admirables. Grâce au cinéma, de jeunes gens de vingt ans tracent ainsi leurs propres perspectives et affirment la singularité de leur regard.

> EVENEMENT FACEBOOK