ESAL
Connexion

ÉSAL — site de Metz
1, rue de la citadelle
57000 Metz
03.87.39.61.30
metz@esalorraine.fr
ESALESAL

Nos corps sentant

Résidence/workshop du 26 mai au 2 juin
Vernissage le 2 juin à 18h30

 –

Parcours de création sur le site de la Heidenkirche.
Dans le cadre du Festival des paysages du 2 au 18 juin 2017.
Un partenariat ARToPie — Grange Aux Paysages – ESAL Metz – ONF.

 

L’association ARToPie et le Festival des Paysages mènent depuis plusieurs années une coopération en organisant un événement d’art contemporain dans le paysage d’Alsace Bossue. Le festival, du 2 au 18 juin 2017, aborde le thème de « l’évolution des paysages » qu’ici nous interpréteront comme “l’évolution de nos perceptions du paysage”. Le Festival des paysages, événement vitrine de l’activité de l’association La Grange aux Paysages (Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement) et des acteurs du territoire, désire consolider une passerelle entre le monde culturel et environnemental.

Le site de la Heindekirche, au cœur des Vosges du nord, est semblable à un îlot naturel préservé et hors du temps. Il se transforme, chaque été, en un laboratoire d’expressions artistiques et plastiques le long d’un petit parcours entre forêt de résineux et feuillus, le long d’un cours d’eau ou autour d’un monument historique.

Cette année le projet s’adresse aux étudiants en écoles d’art sous la forme d’une résidence -workshop d’une semaine – du vendredi 26 mai au vendredi 2 juin – en immersion en milieu forestier et accueilli par le centre de création artistique ARToPie.

Partant d’une attention particulière aux mondes multiples que constituent notre environnement il s’agissait de révéler leur présence. Mondes animaux, mondes végétaux, mondes minéraux, ou phénomènes naturels, nous habitons, ou cohabitons, avec d’autres entités desquelles nous sommes de plus en plus coupés. Notre système humain, rationnel et organisé à l’encontre du sensible nous empêche de voir, de s’immerger, de se laisser submerger par tous les signes en présence afin d’entretenir des relations particulières avec ce qui constitue la singularité de ces mondes.

À l’image du sentier des animaux, cette piste écrite du passage récurent d’un animal selon ses propres règles, il s’agissait de révéler, valoriser ou créer des œuvres aidant à “sentir” ce qui est là, à rendre les corps “sentant”.

Les œuvres sont réalisées à partir de matériaux naturels ou de récupération.

Avec la participation de 14 étudiants de l’ESAL Metz

http://www.grangeauxpaysages.fr

http://www.artopie-meisenthal.org/templates/templateArtopie/pages/index.php

AFFICHE_NCS_FINAL_JPEG

Festival des Paysages

 

 

 

 

 

Affiche de l'exposition Nos corps sentant
Affiche de l'exposition Nos corps sentant