ESAL
Connexion

ÉSAL — site de Metz
1, rue de la citadelle
57000 Metz
03.87.39.61.30
metz@esalorraine.fr
ESALESALESAL

Publication des diplômes

Publication des diplômes 2020

« L’échelle de l’école permet un accompagnement individuel à la création et à la transmission, et la formation supérieure des étudiants est colorée du fort engagement humain des équipes de l’ÉSAL. Ces qualités ont été à l’oeuvre intensément cette année afin d’assurer la continuité pédagogique et de redéfinir de manière inédite les modalités des diplômes 2020 dans le contexte d’une crise sanitaire mondiale.

Prendre à bras le corps la vertigineuse liberté et responsabilité de métamorphoser les règles du jeu sans en dénaturer l’essence et le sens, inventer, consulter, fédérer, tel a été le programme dense de l’équipe de direction : il s’est accompli grâce aux énergies de nombreux acteurs de l’école. La métamorphose vaut aussi pour cette édition destinée à valoriser le parcours des étudiants, révéler des pièces de leur diplôme et témoigner, par les reportages photographiques, de leur esprit collectif remarquable. À emporter dans les bagages des diplômés de l’ÉSAL : la créativité, la flexibilité, l’adaptabilité et l’aptitude à la métamorphose, indissociables de l’enseignement artistique. » 

Extrait de l’édito de Nathalie Filser, directrice de l’ÉSAL

issuu

 

     1/8

BLX

ZONE À DESSINS est un atelier d’enquête artistique en territoire proposé par François Génot, artiste et professeur à l’ÉSAL — site de Metz. En 2020-2021, notre attention se porte sur le quartier de Bellecroix à Metz. Cette édition témoigne d’une année de recherches et de créations dans le cadre de l’atelier et vient compléter l’exposition des travaux des étudiants à la Porte des Allemands à Metz ainsi que les diverses restitutions dans le quartier de Bellecroix.

ZÀD team, 2021 : Anouk Barrié, Antoine Robur, Ani Nikogosyan, Marie Bonnin, Emma Fransisco, Daeseock An, Léa Bignoli, Maxence Dupeyré, Maxence Pinchon, Audrey Gonnet Ashley-Kelly Lopes Vaz, Julie Hesse, Guillaume Vrignaud, Guillaume De La Follye De Joux, Xavier Halfinger, Olivier Petitprez, Marie-Mina Howson-Vieville, François Génot

Publication des diplômes 2017 de l’EPCC ESAL, première

« Depuis la constitution de l’École Supérieure d’Art de Lorraine en 2011, l’identité de l’EPCC s’est développée au regard des différentes formations orientées vers la création en arts plastiques et la transmission de la pratique musicale.

Cette première publication de tous les diplômés 2017 de l’ÉSAL est le fruit de notre volonté de valoriser les personnalités et les singularités de nos étudiants, de témoigner de leur liberté d’expression et de leurs qualités artistiques, d’encourager le débordement des disciplines.
L’échelle de notre établissement colore la pédagogie d’une attention précieuse portée envers les étudiants par chaque membre des équipes administratives, techniques et bien entendu, les enseignants.
Comme toute institution publique d’enseignement supérieur, l’ÉSAL offre un cadre propice à la création et à la transmission, des opportunités de rencontres inspirantes avec des professionnels et des ressources nécessaires à la réalisation des projets.
L’identité de l’ÉSAL est fondée sur un ancrage territorial fort : toutes les formations bénéficient de collaborations fructueuses et professionnalisantes avec des institutions de notre territoire transfrontalier.
L’ÉSAL catalyse les désirs de plasticiens et de musiciens curieux d’expériences artistiques croisées. Je partage avec l’équipe de direction, Caroline Cueille au Pôle musique et danse, Étienne Théry au Pôle arts plastiques à Épinal, cette ambition de faire fructifier les synergies artistiques au sein de l’école. Nous avons tous souhaité donner la part belle de cette édition aux diplômés, nous souhaitons aux lecteurs de belles découvertes artistiques. »

Edito de Nathalie Filser, directrice de l’ÉSAL

Ce projet de publication, jusqu’à présent développé pour les plasticiens de Metz et d’Épinal de l’ESAL, a été étendu au pôle musique et danse. Ce sont donc 75 diplômés qui ont obtenus un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP) ayant grade de Master, un Diplôme National d’Arts Plastiques (DNAP), un Diplôme National d’Arts Techniques (DNAT) ayant grade de Licence ou un diplôme d’État de musique qui sont mis à l’honneur.

C’est dans le cadre du Conseil d’Orientation Pédagogique (COP), aujourd’hui CFVE, que ce projet est né. Cette instance de l’EPCC composée de la direction, de l’administration, des enseignants-coordinateurs et des délégués étudiants a pour mission  de proposer et de réaliser des projets pédagogiques, scientifiques et artistiques, étayant l’évolution de l’EPCC. Par cette proposition, les équipes et les étudiants ont montré leur envie d’aller plus loin dans l’interdisciplinarité.  

8 pièces musicales, allant du classique au jazz, en passant par des compositions personnelles contemporaines sont accessibles depuis la publication. Elles ont été enregistrées dans une salle de concert de l’Arsenal/Cité musicale et partagées sur une plateforme d’écoute libre et gratuite.

 

sur issuu

Design éditorial :  Céline Kriebs (DNAP Communication 2012)

Pour toute commande : Pauline Speyer, médiathécaire, pspeyer@esalorraine.fr 

     1/6

Exemplaire / Monsieur P s’allia au sonneur pour passer à l’échoppe réclamer ses envois, mais troua dans son sillage un petit livre à moins de 5 euros. Quelle aubaine!

L’ÉSAL et plus précisément,  les étudiants  de l’ARC Edition, ont participé en 2019 à la biennale « Exemplaires — Formes et pratiques de l’édition », conçue par les équipes pédagogiques de quatre écoles d’art et d’une université. Cet événement interroge les pratiques éditoriales contemporaines à travers l’organisation d’expositions et d’un colloque.

Après un travail de recherche permettant de dégager une thématique singulière, les étudiants ont sélectionné un ensemble de six livres francophones «exemplaires», publiés durant les cinq dernières années. La notion d’exemplarité ne concerne pas uniquement l’apparence graphique des ouvrages, mais également le processus d’élaboration, l’inscription contemporaine et la relation entre forme et contenu. Une publication éditée par l’école retrace le cheminement des groupes de recherche. Les ouvrages ont été présentés dans une exposition articulant ces regards divers sur l’édition contemporaine.

Monsieur P s’allia au sonneur pour passer à l’échoppe réclamer ses envois, mais troua dans son sillage un petit livre à moins de 5 euros. Quelle aubaine!, édition de l’ARC Édition de l’ESAL MEtz, mars 2019

 

     1/5

REVU #2016/2017

REVU est un atelier mené dans le cadre des Échanges Metz/Épinal et dirigé par Elamine Maecha (Metz) et Cyril Dominger (Épinal).

L’atelier REVU se construit comme un laboratoire de recherche éditoriale, au sein duquel « expérimentation » est le maître mot. À partir d’un corpus d’oeuvres et de textes proposés par les enseignants, les étudiants sont amenés à concevoir un objet éditorial qui s’engage à le «revoir», à en proposer une relecture, un prolongement.

     1/8

La Messine

Sortie du 2e volet de la publication « la Messine », cette fois présentant la Messine Quotidienne. Le deuxième atelier intensif de caractères typographiques était encadré par Jérôme Knebusch, enseignant en design graphique et typographie à l’ÉSAL Metz et Alejandro Lo Celso, dessinateur de caractères typographiques argentin.

Messine - volet 1
Messine - volet 1     1/5

Le Salon / Revues du Centre de recherche I.D.E. "Image / Dispositif / Espace" de l’ÉSAL

Le Salon est la revue du Centre de Recherche de l’ÉSAL (École Supérieure d’Art de Lorraine) créé en 2006. Ce Centre de Recherche dirigé par Sally Bonn et Alain (Georges) Leduc intitulé «Image/Dispositifs/Espace » s’est donné pour tâche d’interroger de multiples manières ce qui concerne aussi bien l’image que l’espace à travers la notion de dispositif.

La revue comprend les travaux et parcours croisés d’artistes, de praticiens et de théoriciens intervenant chaque année au cours de deux journées de séminaire autour d’une thématique propre à cette notion de dispositif.

Chaque numéro de la revue contient en plus des séminaires organisés par le centre de recherche I.D.E. :
— des interventions organisées hors d’I.D.E.
— un cahier de travaux d’étudiants réalisés lors d’une session du séminaire
— un cahier création : dessin, photographie, exposition, poésie
— les biographies des participants

=> Bon de commande de la revue

 ————————

Le Salon 8 – Du Travail, encore !

2015, éd. ÉSAL, Metz, 189 p.

Du travail, encore ! car nous avons jugé qu’une année de réflexion sur la question du travail n’était pas suffisante. Le sujet méritait que l’on s’y attarde. C’est donc, suite au précédent volume de la revue Le Salon (nº 7) consacré au Travail, un second volet qui s’ouvre ici. Savoir ce que nous faisons est au coeur de notre problématique. Nous proposons à nouveau une réflexion collective, un penser-ensemble à travers un changement de perspective sur le travail, une réflexion sur l’activité créatrice, sur le savoir-faire et le faire qui donne à penser et permet de travailler le réel au plus près.
La disjonction du faire et du savoir et la disparition des savoir-faire spécifiques déterminent le monde actuel du travail. Le domaine de la création est, quant à lui, le lieu où le penser et le faire ne semble pas fondamentalement séparé, là où ils participent conjointement de l’élaboration d’un savoir particulier. Les activités de création artistique déjouent la séparation et la division du travail (manuel/intellectuel) en traçant une ligne de force singulière entre faire et savoir.
Ces questions ont été le fil directeur de la recherche cette année.

Au sommaire de ce numéro 8 :

La fabrique des savoir-faire / Chantier(s) / Séminare adventis / Cahier étudiants / Cahier création 

Céline Ahond, Aurélie Amiot, Philippe Artières, Bérenger Barois, Patrick Bouchain,Bernard Brunon, Célia Charvet, Aurélien Débat, Jean-Jacques Dumont, Catherine Egloffe, Mélina Farine, Céline Fumaroli, Marina Gadonneix, Olivia Gay, Agnès Geoffray, Joséphine Kaeppelin, Gaëtane Lamarche-Vadel, Alain (Georges) Leduc, Frédéric Le Moigne, Laure Limongi, Simon Nicaise, Alex Pou.

Communiqué de presse

Le Salon 7 – Du Travail ! -

Au sommaire du numéro 7 : 

Travail de l’artiste – l’artiste au travail  /   Temps et gestes au travail  / Monde du travail

Céline Ahond, Philippe Artières , Patrick Bouchain, Aurélien Débat, Catherine Egloffe, Equart, Marina Gadonneix, Olivia Gay, Joséphine Kaeppelin, Gaëtane Lamarche-Vadel, Laure Limongi, Frédéric Le Moigne , Simon Nicaise, Alex Pou. 

 

Le Salon 6 – La vitesse -

2013, éd. ÉSAL, Metz, 205 p.

Cette 6e édition de la revue de l’ÉSAL aborde le thème de la vitesse en pensant, non pas depuis une forme de nostalgie, ni de progressisme, mais en se tenant dans le possible, l’ouvert de la vitesse.

 Au sommaire du numéro 7 : 

Ralentir /  Suspendre / Accélérer / Séminaire adventis / Cahier étudiant / Cahier création 

Benoît Casas, Pascal Cribier, Denis Darzacq, Arnaud Dejeammes, Claire Decet, Marcel Katuchevski, Anne-Valérie Gasc, Agnès Geoffray, Jochen Gerner, Jérôme Knebusch, Daniel Kunth, Stéphane Maupin, Jean-Christophe Norman, Benoît Pype ,  Franck Smith, Giogio Sommer , Pierre-Yves Soucy , Chloé Tercé, Sarah Toche

 

Le Salon 5— Question d’échelle -

2012, éd.ÉSAL, Metz.

 

Le Salon 4— Dispositifs textuels -

2011, éd.ÉSAL, Metz.

 

Le Salon 3 – Du musée de l’exposition -

2010, éd.ÉSAL, Metz.

 

Le Salon 2 – Territoire(s) du paysage -

2010, éd.ÉSAL, Metz.

 

Le Salon - Dispositifs, Architecture et Scénographie -

2008, éd.ÉSAL, Metz.

Le Salon
Le Salon     1/2

Autres

Cartes postales pour l’exposition SF « Klaatu Barada Nikto »

Dans le cadre de l’exposition Klaatu Barada Nikto, les étudiants de 3e, 4e et 5e année ont travaillé sur une série de cartes postales originales.

Livre de dessin Egrégore

Invités à visiter la cathédrale Saint-Étienne par André— Pierre Syren, directeur des bibliothèques-médiathèques de Metz, les étudiants de première année de l’ÉSAL, accompagnés de leur professeur de dessin Franck Girard, ont exploré l’édifice messin.

Poster Bureau du dessin : « gris fifty-fifty »

Le bureau du dessin, crée depuis 2008 des rendez-vous inédits autour des formes multiples du dessin. Il peut s’agir de projets courts : rencontres, workshops, débats, mais aussi d’expositions dans des lieux de différentes natures ou plus récemment d’éditions qui engagent la participation d’étudiants de trois des établissements supérieurs d’art du grand Est : l’ÉSAL (École supérieure d’art de Lorraine), l’ÉNSAN (École nationale supérieure d’art de Nancy), l’HEAR (Haute école des arts du Rhin).

BD Traits d’esprit

Planches d’une bande dessinée en devenir, entre passé et avenir, liens et sourires, autour de l’humour juif.